Après mes essais Lekala assez hasardeux, j'avais envie d'une valeur sûre, et quoi de mieux qu'une blouse Carme de Pauline Alice?

C'est un patron assez vieux, j'ai vu des  dizaines de superbes versions sur T&N, j'étais convaincue que ce modèle allait me plaire.

Pourquoi avoir attendu si longtemps avant de la coudre? Tout simplement car j'étais convaincue que Pauline Alice faisait que des patrons papier, et pas de pdf (j'aime les pdf), allez savoir pourquoi, bref j'ai découvert les patrons PDF de Paulice Alice il y a peu et ça m'ouvre quelques perspectives :-)

Alors ce patron, de l'avis général, il est top, surtout les explications et le sew along vidéos, c'est super clair, et pourtant il y a pas mal de points techniques. Moi qui d'habitude aime la simplicité, là je me suis éclatée à coudre étape par étape sans réfléchir en suivant les vidéos. J'ai appris pas mal de techniques, des bonnes (l'assemblage de la bavette et certains batis très utiles) et des qui m'ont moins plu (les poignets de manches et parfois des bâtis inutiles).

J'ai commencé cette blouse en septembre ultra motivée, tout le devant a été assemblé très vite. J'ai choisi un fin coton 'printanier' en me disant qu'il ferait la demi-saison automnale, mais j'ai tellement trainé que bref mon tissu a vite été hors saison, je ne me voyais pas porté cet imprimé en hiver. Et le 2e truc qui m'a démotivé, c'est que je me suis soudainement rendu compte que le col n'allait pas me convenir, en effet, pas possible pour moi de le fermer, et ouvert, je trouve qu'il se met pas très bien, bon allez savoir pourquoi je ne m'en suis pas rendu compte plus vite...

Niveau modif, j'ai seulement allongé le tout de 3cm et je n'ai pas mis les boutons.

DSC01183b

DSC01184b

DSC01186b

DSC01188b

DSC01189b

DSC01190b

DSC01192b

 

Verdict: Je l'aime!!

Alors clairement, ça rend beacoup mieux avec mes manches retroussées, ça sera top au printemps.

Et contre toutes attentes, et bien je le mettrai aussi peut-être bien en hiver avec un petit gilet.

Et le col ne me gêne a priori finalement pas trop.